Quartiers en chantier – Save the date !

17 octobre 2024 : lancement du programme HES Quartiers en chantier dans le cadre des Rendez-vous de l’urbanisme 2024 Nous vous invitons à un premier voyage au coeur du programme interdisciplinaire Quartiers en chantier, le 17 octobre 2024 dans le cadre des Rendez-vous de l’urbanisme (Pavillon Sicli, Genève). Au menu de cette journée : (i) … Lire la suite

Programme de recherche

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Programme de recherche

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Voir Aussi

Thème de l'appel

Production, inclusion, écologie & santé urbaine : les hautes écoles face à la transition du Grand Genève. 

Le programme Territoires en Recherche 2024-2026 vise à soutenir des projets de recherche appliquée ayant pour ambition de participer de manière critique et pratique à la transition du territoire du Grand Genève en se focalisant sur les dimensions de production, d’inclusion, d’écologie et/ou de santé urbaine. 

Participer à l'évènement de lancement du jeudi 11 mai 13h45-16h30 à la HEAD Genève en vous inscrivant ici et télécharger le programme détaillé ici.

à remplir et à envoyer au 23 juin au plus tard à raphael.pieroni@hesge.ch

Pour toutes questions, veuillez vous adresser à info@cite.hesge.ch

Principes et modalités

Territoire en Recherches est un appel à projets proposé par CITÉ, centre interdisciplinaire pour la transition des villes et territoires de la HES-SO Genève en partenariat avec l'office d'urbanisme et le bureau de l'intégration des étrangers de la République et Canton de Genève. Il vise, à renforcer la mise en réseau des mondes de la recherche et des collectivités publiques du territoire du Grand Genève, à promouvoir la coopération à tous les niveaux, et à développer la recherche interdisciplinaire.

Les projets de recherches soutenus proposent des solutions concrètes, ciblées et adaptées à la pratique ainsi que des apports et réflexions critiques. Ils sont issus d'équipes interdisciplinaires à même de répondre aux enjeux complexes de la transition de l’agglomération. Les projets devront se réaliser selon une méthodologie de recherche contributive qui a pour objectif d’impliquer les acteurs du territoire dans le processus de recherche et donc de mettre en place des démarches de recherche-action. Il s’agit de développer des travaux de terrains et d’expérimentation interdisciplinaires pouvant initier une transformation des pratiques, des modèles d’organisation et des territoires concernés. 

Calendrier général

Lundi 3 avril 2023 : Publication de l'appel à projets de recherche

Jeudi 11 mai 2023 : Événement de rencontre, speed-dating en présence des partenaires.

23 juin 2023 : Rendu des esquisses de projets

3 juillet 2023 : Évaluation et sélection des esquisses

2 octobre 2023 : Dépôt des projets finalisés 

19/20 octobre 2023 : Présentation, évaluation et sélection des projets 

Novembre 2023 : Validation du choix des projets par le Conseil de Direction HES-SO Genève et communication des résultats aux équipes

Janvier 2024 : Valorisation I : conception de capsules vidéos de présentation des projets

Avril-Mai 2024 : Démarrage des projets 

Octobre 2024 : Suivi par équipe de recherche

Décembre 2024 : Rapport financier intermédiaire

Mai 2025 : Valorisation 2 : Suivi collectif des projets & présentations aux partenaires 

Décembre 2025 : Rapport financier intermédiaire

Mai 2026 : Valorisation 3 : Rendu et présentation finale des recherches

Octobre 2026 : Valorisation 4 : Les résultats finaux font l’objet d’une large communication publique à l’occasion de la quinzaine de l’urbanisme

Décembre 2026 : Clôture administrative des projets et rapports finaux 

voir les éditions précédentes

Porté par CITÉ et HETS

Politique de cohésion sociale en milieu urbain (PCSMU): mise en œuvre et perspectives de développement

Étude menée sur mandat du Département de la cohésion sociale, République et Canton de Genève

Emilienne Kobelt, Simon Gaberell, Jérôme Mabillard, Laurent Wicht

Porté par CITÉ

L’étude sociologique a pour objectif de documenter et analyser ce que les usager-ères disent
du secteur plage et plus particulièrement :

  • de saisir les pratiques, affects, imaginaires et attentes attachés au secteur plage par ses multiples usager-ères ;
  • de contribuer à identifier les principales forces et faiblesses des espaces ainsi que leur potentiel de transformation ;
  • de repérer les enjeux spécifiques attachés à la convivialité et au vivre-ensemble (échanges ; mixité ; entre-soi, etc.).

Porteurs: Lucia Bordone (HETS), Simon Gaberell (CITÉ)

Financement: Service de l'urbanisme Yverdon-les-Bains

Lien vers le projet

Programme pédagogique

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Programme pédagogique

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Voir Aussi

Porté par CITÉ, HEAD, HEM, et HETS

La Summer School interdisciplinaire portée par la HEM, HEAD, HETS, en collaboration avec l’UNIL et l’UNIGE s’est déroulée à l’Institut Suisse de Rome. Cet enseignement a eu pour but d’initier les étudiant-e-x-s des différentes écoles partenaires à la recherche créative. Nous proposons de documenter, à l’image du film Comizi d’amore de Pasolini, le lien entre les corps, leurs sexualités, leurs genres, leurs origines et leurs pratiques spatiales dans la ville de Rome.

Les étudiant-e-s ont travaillé par groupe et de manière interdisciplinaire. Chaque groupe a choisi un des 4 axes thématique proposé par l’équipe enseignante et mené en collaboration avec une association locale. Les 4 axes étaient les suivants : Axe 1. La place des corps dans l’espace public contemporain / Axe 2. Vers une géographie urbaine non-hétérosexuelle / Axe 3. L’espace domestique des «nouvelles» familles / Axe 4. Les espaces-refuge dans la ville. La semaine a été ponctuée de temps d’apports théoriques, de partages d’expériences associatives, de visite de terrain, et de travail en groupe. A la fin de la semaine, les groupe d’étudiant-e-s ont présenté leurs prototypes de recherche-créations.

Ce travail d’enquête a été réalisé entre étudiant-e-x-s suisses et italiens au moyen de sons, d’images statiques ou mobiles, de récits et discours divers, restitués sous forme de croquis, bande dessinée, photographies, films, montages sonores, podcast, textes…

Un séminaire propédeutique d’un jour, avant le séjour à Rome, a permis aux participant-e-x-s 1) de prendre connaissance du film de Pasolini, de le discuter collectivement et de se confronter à des lectures critiques contemporaines ; 2) de se familiariser avec certaines méthodes créatives en sciences sociales (films, sons, dessins…) ; 3) de se familiariser avec les approches interdisciplinaires et collaboratives 4) d’être initiés aux principes de la médiation culturelle et de la scénographie muséale.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

3e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d'agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains... Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d'études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier de l’étang (ville de Vernier)

Dès 2021, Vernier va inaugurer un nouvel ensemble d’immeubles qui viendra s’ajouter aux quartiers déjà existants : le nouveau quartier de l’Étang. Celui-ci va progressivement accueillir environ 2’500 nouveaux habitants (entre juillet 2021 et février 2022), 2’500 emplois, un nouveau groupe scolaire, une nouvelle crèche, des espaces socioculturels, des salles de sport ainsi que d’autres surfaces favorisant divers usages. Ce quartier présentera des typologies de propriétés mixtes (propriétaires, logements sociaux et subventionnés). La composition de ces logements n’est pas encore connue, mais devrait sans doute refléter la composition genevoise du point de vue de la diversité. Or, comment favoriser une bonne qualité de vie ainsi que e le bon vivre ensemble dans ce nouveau quartier verniolans crée ex-novo ? Comment éviter que ce nouveau quartier ne devienne qu’un « quartier-dortoir » sans identité, juste une périphérie de Genève ? Comme y favoriser de la dynamique et des liens sociaux de voisinage et de quartier ? Comment concilier les intérêts des commerçants avec ceux des habitants, ou encore ceux des associations ?

Quartiers Tulipiers-Allières-Gare des Eaux-Vives (ville de Genève)

Le développement du quartier de la Gare prévoit l’arrivée de nouvelles infrastructures ce qui va forcément changer la dynamique et la vie des habitants. Il nous semble important de citer le rôle de la Nouvelle Comédie de Genève, inaugurée en 2021, qui se profile comme un acteur culturel incontournable dans la construction de la cohésion sociale de ce territoire en mutation. Avec une mission de service public, ce théâtre veut investir dans « le vivre ensemble » en développant des activités ouvertes au grand public en parallèle à leur programmation artistique. La Nouvelle Comédie veut devenir «un lieu de vie» supplémentaire pour la Cité, avec une attention particulière au quartier des Eaux-Vives qui l’héberge. Des collaborations sont déjà en cours avec les services de la Ville (SEJ et SOC) pour créer des passerelles entre les différentes populations du quartier (jeunes, familles, aînés) et le théâtre.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, et HEdS

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2020, les élèves se sont immergés dans la commune de Onex. en savoir plus

Exemples de projets 2021

Créagir* 2021

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2020, les élèves se sont immergés dans la commune de Onex. en savoir plus Exemples de projets 2021

Créagir* 2021

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, et HEdS

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2020, les élèves se sont immergés dans la commune de Onex. en savoir plus

Exemples de projets 2021

Voir Aussi

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Porté par CITÉ, HEAD, HEM, et HETS

La Summer School interdisciplinaire portée par la HEM, HEAD, HETS, en collaboration avec l’UNIL et l’UNIGE s’est déroulée à l’Institut Suisse de Rome. Cet enseignement a eu pour but d’initier les étudiant-e-x-s des différentes écoles partenaires à la recherche créative. Nous proposons de documenter, à l’image du film Comizi d’amore de Pasolini, le lien entre les corps, leurs sexualités, leurs genres, leurs origines et leurs pratiques spatiales dans la ville de Rome.

Les étudiant-e-s ont travaillé par groupe et de manière interdisciplinaire. Chaque groupe a choisi un des 4 axes thématique proposé par l’équipe enseignante et mené en collaboration avec une association locale. Les 4 axes étaient les suivants : Axe 1. La place des corps dans l’espace public contemporain / Axe 2. Vers une géographie urbaine non-hétérosexuelle / Axe 3. L’espace domestique des «nouvelles» familles / Axe 4. Les espaces-refuge dans la ville. La semaine a été ponctuée de temps d’apports théoriques, de partages d’expériences associatives, de visite de terrain, et de travail en groupe. A la fin de la semaine, les groupe d’étudiant-e-s ont présenté leurs prototypes de recherche-créations.

Ce travail d’enquête a été réalisé entre étudiant-e-x-s suisses et italiens au moyen de sons, d’images statiques ou mobiles, de récits et discours divers, restitués sous forme de croquis, bande dessinée, photographies, films, montages sonores, podcast, textes…

Un séminaire propédeutique d’un jour, avant le séjour à Rome, a permis aux participant-e-x-s 1) de prendre connaissance du film de Pasolini, de le discuter collectivement et de se confronter à des lectures critiques contemporaines ; 2) de se familiariser avec certaines méthodes créatives en sciences sociales (films, sons, dessins…) ; 3) de se familiariser avec les approches interdisciplinaires et collaboratives 4) d’être initiés aux principes de la médiation culturelle et de la scénographie muséale.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

3e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d'agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains... Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d'études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier de l’étang (ville de Vernier)

Dès 2021, Vernier va inaugurer un nouvel ensemble d’immeubles qui viendra s’ajouter aux quartiers déjà existants : le nouveau quartier de l’Étang. Celui-ci va progressivement accueillir environ 2’500 nouveaux habitants (entre juillet 2021 et février 2022), 2’500 emplois, un nouveau groupe scolaire, une nouvelle crèche, des espaces socioculturels, des salles de sport ainsi que d’autres surfaces favorisant divers usages. Ce quartier présentera des typologies de propriétés mixtes (propriétaires, logements sociaux et subventionnés). La composition de ces logements n’est pas encore connue, mais devrait sans doute refléter la composition genevoise du point de vue de la diversité. Or, comment favoriser une bonne qualité de vie ainsi que e le bon vivre ensemble dans ce nouveau quartier verniolans crée ex-novo ? Comment éviter que ce nouveau quartier ne devienne qu’un « quartier-dortoir » sans identité, juste une périphérie de Genève ? Comme y favoriser de la dynamique et des liens sociaux de voisinage et de quartier ? Comment concilier les intérêts des commerçants avec ceux des habitants, ou encore ceux des associations ?

Quartiers Tulipiers-Allières-Gare des Eaux-Vives (ville de Genève)

Le développement du quartier de la Gare prévoit l’arrivée de nouvelles infrastructures ce qui va forcément changer la dynamique et la vie des habitants. Il nous semble important de citer le rôle de la Nouvelle Comédie de Genève, inaugurée en 2021, qui se profile comme un acteur culturel incontournable dans la construction de la cohésion sociale de ce territoire en mutation. Avec une mission de service public, ce théâtre veut investir dans « le vivre ensemble » en développant des activités ouvertes au grand public en parallèle à leur programmation artistique. La Nouvelle Comédie veut devenir «un lieu de vie» supplémentaire pour la Cité, avec une attention particulière au quartier des Eaux-Vives qui l’héberge. Des collaborations sont déjà en cours avec les services de la Ville (SEJ et SOC) pour créer des passerelles entre les différentes populations du quartier (jeunes, familles, aînés) et le théâtre.

Créagir* 2020

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2020, les élèves se sont immergés dans le quartier des Charmilles de la ville de Genève. en savoir plus Exemples de projets 2020

Créagir* 2020

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, et HEdS

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2020, les élèves se sont immergés dans le quartier des Charmilles de la ville de Genève. en savoir plus

Exemples de projets 2020

Voir Aussi

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Porté par CITÉ, HEAD, HEM, et HETS

La Summer School interdisciplinaire portée par la HEM, HEAD, HETS, en collaboration avec l’UNIL et l’UNIGE s’est déroulée à l’Institut Suisse de Rome. Cet enseignement a eu pour but d’initier les étudiant-e-x-s des différentes écoles partenaires à la recherche créative. Nous proposons de documenter, à l’image du film Comizi d’amore de Pasolini, le lien entre les corps, leurs sexualités, leurs genres, leurs origines et leurs pratiques spatiales dans la ville de Rome.

Les étudiant-e-s ont travaillé par groupe et de manière interdisciplinaire. Chaque groupe a choisi un des 4 axes thématique proposé par l’équipe enseignante et mené en collaboration avec une association locale. Les 4 axes étaient les suivants : Axe 1. La place des corps dans l’espace public contemporain / Axe 2. Vers une géographie urbaine non-hétérosexuelle / Axe 3. L’espace domestique des «nouvelles» familles / Axe 4. Les espaces-refuge dans la ville. La semaine a été ponctuée de temps d’apports théoriques, de partages d’expériences associatives, de visite de terrain, et de travail en groupe. A la fin de la semaine, les groupe d’étudiant-e-s ont présenté leurs prototypes de recherche-créations.

Ce travail d’enquête a été réalisé entre étudiant-e-x-s suisses et italiens au moyen de sons, d’images statiques ou mobiles, de récits et discours divers, restitués sous forme de croquis, bande dessinée, photographies, films, montages sonores, podcast, textes…

Un séminaire propédeutique d’un jour, avant le séjour à Rome, a permis aux participant-e-x-s 1) de prendre connaissance du film de Pasolini, de le discuter collectivement et de se confronter à des lectures critiques contemporaines ; 2) de se familiariser avec certaines méthodes créatives en sciences sociales (films, sons, dessins…) ; 3) de se familiariser avec les approches interdisciplinaires et collaboratives 4) d’être initiés aux principes de la médiation culturelle et de la scénographie muséale.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

3e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d'agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains... Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d'études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier de l’étang (ville de Vernier)

Dès 2021, Vernier va inaugurer un nouvel ensemble d’immeubles qui viendra s’ajouter aux quartiers déjà existants : le nouveau quartier de l’Étang. Celui-ci va progressivement accueillir environ 2’500 nouveaux habitants (entre juillet 2021 et février 2022), 2’500 emplois, un nouveau groupe scolaire, une nouvelle crèche, des espaces socioculturels, des salles de sport ainsi que d’autres surfaces favorisant divers usages. Ce quartier présentera des typologies de propriétés mixtes (propriétaires, logements sociaux et subventionnés). La composition de ces logements n’est pas encore connue, mais devrait sans doute refléter la composition genevoise du point de vue de la diversité. Or, comment favoriser une bonne qualité de vie ainsi que e le bon vivre ensemble dans ce nouveau quartier verniolans crée ex-novo ? Comment éviter que ce nouveau quartier ne devienne qu’un « quartier-dortoir » sans identité, juste une périphérie de Genève ? Comme y favoriser de la dynamique et des liens sociaux de voisinage et de quartier ? Comment concilier les intérêts des commerçants avec ceux des habitants, ou encore ceux des associations ?

Quartiers Tulipiers-Allières-Gare des Eaux-Vives (ville de Genève)

Le développement du quartier de la Gare prévoit l’arrivée de nouvelles infrastructures ce qui va forcément changer la dynamique et la vie des habitants. Il nous semble important de citer le rôle de la Nouvelle Comédie de Genève, inaugurée en 2021, qui se profile comme un acteur culturel incontournable dans la construction de la cohésion sociale de ce territoire en mutation. Avec une mission de service public, ce théâtre veut investir dans « le vivre ensemble » en développant des activités ouvertes au grand public en parallèle à leur programmation artistique. La Nouvelle Comédie veut devenir «un lieu de vie» supplémentaire pour la Cité, avec une attention particulière au quartier des Eaux-Vives qui l’héberge. Des collaborations sont déjà en cours avec les services de la Ville (SEJ et SOC) pour créer des passerelles entre les différentes populations du quartier (jeunes, familles, aînés) et le théâtre.

Créagir* 2019

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2019, les élèves se sont immergés dans le quartier de la Jonction à Genève. en savoir plus Exemples de projets 2019

Créagir* 2019

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2019, les élèves se sont immergés dans le quartier de la Jonction à Genève. en savoir plus

Exemples de projets 2019

Voir Aussi

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Porté par CITÉ, HEAD, HEM, et HETS

La Summer School interdisciplinaire portée par la HEM, HEAD, HETS, en collaboration avec l’UNIL et l’UNIGE s’est déroulée à l’Institut Suisse de Rome. Cet enseignement a eu pour but d’initier les étudiant-e-x-s des différentes écoles partenaires à la recherche créative. Nous proposons de documenter, à l’image du film Comizi d’amore de Pasolini, le lien entre les corps, leurs sexualités, leurs genres, leurs origines et leurs pratiques spatiales dans la ville de Rome.

Les étudiant-e-s ont travaillé par groupe et de manière interdisciplinaire. Chaque groupe a choisi un des 4 axes thématique proposé par l’équipe enseignante et mené en collaboration avec une association locale. Les 4 axes étaient les suivants : Axe 1. La place des corps dans l’espace public contemporain / Axe 2. Vers une géographie urbaine non-hétérosexuelle / Axe 3. L’espace domestique des «nouvelles» familles / Axe 4. Les espaces-refuge dans la ville. La semaine a été ponctuée de temps d’apports théoriques, de partages d’expériences associatives, de visite de terrain, et de travail en groupe. A la fin de la semaine, les groupe d’étudiant-e-s ont présenté leurs prototypes de recherche-créations.

Ce travail d’enquête a été réalisé entre étudiant-e-x-s suisses et italiens au moyen de sons, d’images statiques ou mobiles, de récits et discours divers, restitués sous forme de croquis, bande dessinée, photographies, films, montages sonores, podcast, textes…

Un séminaire propédeutique d’un jour, avant le séjour à Rome, a permis aux participant-e-x-s 1) de prendre connaissance du film de Pasolini, de le discuter collectivement et de se confronter à des lectures critiques contemporaines ; 2) de se familiariser avec certaines méthodes créatives en sciences sociales (films, sons, dessins…) ; 3) de se familiariser avec les approches interdisciplinaires et collaboratives 4) d’être initiés aux principes de la médiation culturelle et de la scénographie muséale.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

3e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d'agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains... Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d'études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier de l’étang (ville de Vernier)

Dès 2021, Vernier va inaugurer un nouvel ensemble d’immeubles qui viendra s’ajouter aux quartiers déjà existants : le nouveau quartier de l’Étang. Celui-ci va progressivement accueillir environ 2’500 nouveaux habitants (entre juillet 2021 et février 2022), 2’500 emplois, un nouveau groupe scolaire, une nouvelle crèche, des espaces socioculturels, des salles de sport ainsi que d’autres surfaces favorisant divers usages. Ce quartier présentera des typologies de propriétés mixtes (propriétaires, logements sociaux et subventionnés). La composition de ces logements n’est pas encore connue, mais devrait sans doute refléter la composition genevoise du point de vue de la diversité. Or, comment favoriser une bonne qualité de vie ainsi que e le bon vivre ensemble dans ce nouveau quartier verniolans crée ex-novo ? Comment éviter que ce nouveau quartier ne devienne qu’un « quartier-dortoir » sans identité, juste une périphérie de Genève ? Comme y favoriser de la dynamique et des liens sociaux de voisinage et de quartier ? Comment concilier les intérêts des commerçants avec ceux des habitants, ou encore ceux des associations ?

Quartiers Tulipiers-Allières-Gare des Eaux-Vives (ville de Genève)

Le développement du quartier de la Gare prévoit l’arrivée de nouvelles infrastructures ce qui va forcément changer la dynamique et la vie des habitants. Il nous semble important de citer le rôle de la Nouvelle Comédie de Genève, inaugurée en 2021, qui se profile comme un acteur culturel incontournable dans la construction de la cohésion sociale de ce territoire en mutation. Avec une mission de service public, ce théâtre veut investir dans « le vivre ensemble » en développant des activités ouvertes au grand public en parallèle à leur programmation artistique. La Nouvelle Comédie veut devenir «un lieu de vie» supplémentaire pour la Cité, avec une attention particulière au quartier des Eaux-Vives qui l’héberge. Des collaborations sont déjà en cours avec les services de la Ville (SEJ et SOC) pour créer des passerelles entre les différentes populations du quartier (jeunes, familles, aînés) et le théâtre.

Créagir* 2018

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2018, les élèves se sont immergés dans le quartier de Grosselin de la commune de Carouge et faisant partie du grand projet Praille-Accacias-Vernets. en savoir plus Exemples de projets 2018

Créagir* 2018

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

Créagir* est atelier interdisciplinaire impliquant les élèves de différentes filières de la HES-SO. En 2018, les élèves se sont immergés dans le quartier de Grosselin de la commune de Carouge et faisant partie du grand projet Praille-Accacias-Vernets. en savoir plus

Exemples de projets 2018

Voir Aussi

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Porté par CITÉ, HEAD, HEM, et HETS

La Summer School interdisciplinaire portée par la HEM, HEAD, HETS, en collaboration avec l’UNIL et l’UNIGE s’est déroulée à l’Institut Suisse de Rome. Cet enseignement a eu pour but d’initier les étudiant-e-x-s des différentes écoles partenaires à la recherche créative. Nous proposons de documenter, à l’image du film Comizi d’amore de Pasolini, le lien entre les corps, leurs sexualités, leurs genres, leurs origines et leurs pratiques spatiales dans la ville de Rome.

Les étudiant-e-s ont travaillé par groupe et de manière interdisciplinaire. Chaque groupe a choisi un des 4 axes thématique proposé par l’équipe enseignante et mené en collaboration avec une association locale. Les 4 axes étaient les suivants : Axe 1. La place des corps dans l’espace public contemporain / Axe 2. Vers une géographie urbaine non-hétérosexuelle / Axe 3. L’espace domestique des «nouvelles» familles / Axe 4. Les espaces-refuge dans la ville. La semaine a été ponctuée de temps d’apports théoriques, de partages d’expériences associatives, de visite de terrain, et de travail en groupe. A la fin de la semaine, les groupe d’étudiant-e-s ont présenté leurs prototypes de recherche-créations.

Ce travail d’enquête a été réalisé entre étudiant-e-x-s suisses et italiens au moyen de sons, d’images statiques ou mobiles, de récits et discours divers, restitués sous forme de croquis, bande dessinée, photographies, films, montages sonores, podcast, textes…

Un séminaire propédeutique d’un jour, avant le séjour à Rome, a permis aux participant-e-x-s 1) de prendre connaissance du film de Pasolini, de le discuter collectivement et de se confronter à des lectures critiques contemporaines ; 2) de se familiariser avec certaines méthodes créatives en sciences sociales (films, sons, dessins…) ; 3) de se familiariser avec les approches interdisciplinaires et collaboratives 4) d’être initiés aux principes de la médiation culturelle et de la scénographie muséale.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

3e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d'agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains... Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d'études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier de l’étang (ville de Vernier)

Dès 2021, Vernier va inaugurer un nouvel ensemble d’immeubles qui viendra s’ajouter aux quartiers déjà existants : le nouveau quartier de l’Étang. Celui-ci va progressivement accueillir environ 2’500 nouveaux habitants (entre juillet 2021 et février 2022), 2’500 emplois, un nouveau groupe scolaire, une nouvelle crèche, des espaces socioculturels, des salles de sport ainsi que d’autres surfaces favorisant divers usages. Ce quartier présentera des typologies de propriétés mixtes (propriétaires, logements sociaux et subventionnés). La composition de ces logements n’est pas encore connue, mais devrait sans doute refléter la composition genevoise du point de vue de la diversité. Or, comment favoriser une bonne qualité de vie ainsi que e le bon vivre ensemble dans ce nouveau quartier verniolans crée ex-novo ? Comment éviter que ce nouveau quartier ne devienne qu’un « quartier-dortoir » sans identité, juste une périphérie de Genève ? Comme y favoriser de la dynamique et des liens sociaux de voisinage et de quartier ? Comment concilier les intérêts des commerçants avec ceux des habitants, ou encore ceux des associations ?

Quartiers Tulipiers-Allières-Gare des Eaux-Vives (ville de Genève)

Le développement du quartier de la Gare prévoit l’arrivée de nouvelles infrastructures ce qui va forcément changer la dynamique et la vie des habitants. Il nous semble important de citer le rôle de la Nouvelle Comédie de Genève, inaugurée en 2021, qui se profile comme un acteur culturel incontournable dans la construction de la cohésion sociale de ce territoire en mutation. Avec une mission de service public, ce théâtre veut investir dans « le vivre ensemble » en développant des activités ouvertes au grand public en parallèle à leur programmation artistique. La Nouvelle Comédie veut devenir «un lieu de vie» supplémentaire pour la Cité, avec une attention particulière au quartier des Eaux-Vives qui l’héberge. Des collaborations sont déjà en cours avec les services de la Ville (SEJ et SOC) pour créer des passerelles entre les différentes populations du quartier (jeunes, familles, aînés) et le théâtre.

CAS Projets urbains et pouvoir d’agir – 2e édition

2e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d’agir Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains… Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d’études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs … Lire la suite

CAS Projets urbains et pouvoir d’agir – 2e édition

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

2e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d’agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains… Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d’études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier prioritaire politique de la ville Levant-Tattes (Ferney-Voltaire)

Les Tattes ont fait l’objet d’une lourde rénovation en site occupé. Le quartier rénové a été inauguré en octobre 2016. Le secteur Levant, lui, fait l’objet d’une opération de construction-déconstruction. 144 logements seront démolis et remplacés par 290 nouveaux. Ce projet constitue une opportunité de contribuer aux réflexions liées à l’accompagnement des quartiers prioritaires et spécifiquement au développement d’un espace de vie sociale porté par les habitant-e-s.

Voir Aussi

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Porté par CITÉ, HEAD, HEM, et HETS

La Summer School interdisciplinaire portée par la HEM, HEAD, HETS, en collaboration avec l’UNIL et l’UNIGE s’est déroulée à l’Institut Suisse de Rome. Cet enseignement a eu pour but d’initier les étudiant-e-x-s des différentes écoles partenaires à la recherche créative. Nous proposons de documenter, à l’image du film Comizi d’amore de Pasolini, le lien entre les corps, leurs sexualités, leurs genres, leurs origines et leurs pratiques spatiales dans la ville de Rome.

Les étudiant-e-s ont travaillé par groupe et de manière interdisciplinaire. Chaque groupe a choisi un des 4 axes thématique proposé par l’équipe enseignante et mené en collaboration avec une association locale. Les 4 axes étaient les suivants : Axe 1. La place des corps dans l’espace public contemporain / Axe 2. Vers une géographie urbaine non-hétérosexuelle / Axe 3. L’espace domestique des «nouvelles» familles / Axe 4. Les espaces-refuge dans la ville. La semaine a été ponctuée de temps d’apports théoriques, de partages d’expériences associatives, de visite de terrain, et de travail en groupe. A la fin de la semaine, les groupe d’étudiant-e-s ont présenté leurs prototypes de recherche-créations.

Ce travail d’enquête a été réalisé entre étudiant-e-x-s suisses et italiens au moyen de sons, d’images statiques ou mobiles, de récits et discours divers, restitués sous forme de croquis, bande dessinée, photographies, films, montages sonores, podcast, textes…

Un séminaire propédeutique d’un jour, avant le séjour à Rome, a permis aux participant-e-x-s 1) de prendre connaissance du film de Pasolini, de le discuter collectivement et de se confronter à des lectures critiques contemporaines ; 2) de se familiariser avec certaines méthodes créatives en sciences sociales (films, sons, dessins…) ; 3) de se familiariser avec les approches interdisciplinaires et collaboratives 4) d’être initiés aux principes de la médiation culturelle et de la scénographie muséale.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

3e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d'agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains... Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d'études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier de l’étang (ville de Vernier)

Dès 2021, Vernier va inaugurer un nouvel ensemble d’immeubles qui viendra s’ajouter aux quartiers déjà existants : le nouveau quartier de l’Étang. Celui-ci va progressivement accueillir environ 2’500 nouveaux habitants (entre juillet 2021 et février 2022), 2’500 emplois, un nouveau groupe scolaire, une nouvelle crèche, des espaces socioculturels, des salles de sport ainsi que d’autres surfaces favorisant divers usages. Ce quartier présentera des typologies de propriétés mixtes (propriétaires, logements sociaux et subventionnés). La composition de ces logements n’est pas encore connue, mais devrait sans doute refléter la composition genevoise du point de vue de la diversité. Or, comment favoriser une bonne qualité de vie ainsi que e le bon vivre ensemble dans ce nouveau quartier verniolans crée ex-novo ? Comment éviter que ce nouveau quartier ne devienne qu’un « quartier-dortoir » sans identité, juste une périphérie de Genève ? Comme y favoriser de la dynamique et des liens sociaux de voisinage et de quartier ? Comment concilier les intérêts des commerçants avec ceux des habitants, ou encore ceux des associations ?

Quartiers Tulipiers-Allières-Gare des Eaux-Vives (ville de Genève)

Le développement du quartier de la Gare prévoit l’arrivée de nouvelles infrastructures ce qui va forcément changer la dynamique et la vie des habitants. Il nous semble important de citer le rôle de la Nouvelle Comédie de Genève, inaugurée en 2021, qui se profile comme un acteur culturel incontournable dans la construction de la cohésion sociale de ce territoire en mutation. Avec une mission de service public, ce théâtre veut investir dans « le vivre ensemble » en développant des activités ouvertes au grand public en parallèle à leur programmation artistique. La Nouvelle Comédie veut devenir «un lieu de vie» supplémentaire pour la Cité, avec une attention particulière au quartier des Eaux-Vives qui l’héberge. Des collaborations sont déjà en cours avec les services de la Ville (SEJ et SOC) pour créer des passerelles entre les différentes populations du quartier (jeunes, familles, aînés) et le théâtre.

CAS Projets urbains et pouvoir d’agir – 1e édition

1ère édition du CAS Projets urbains et pouvoir d’agir Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains… Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d’études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs … Lire la suite

CAS Projets urbains et pouvoir d’agir – 1e édition

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

1ère édition du CAS Projets urbains et pouvoir d’agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains… Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d’études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

ZAC Etoile (Annemasse)

Ce projet constitue une opportunité inédite de contribuer aux réflexions liées à un développement urbain durable d’un futur quartier, en proposant des pistes d’intervention innovantes en partenariat avec les populations.

Gordon-Bennett (Ville de Vernier)

Ce projet permet de développer une réflexion et des actions sur un quartier existant autour de trois enjeux forts : son identité; la cohabitation en son sein; l’aménagement de ses espaces communs.

Voir Aussi

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Porté par CITÉ, HEAD, HEM, et HETS

La Summer School interdisciplinaire portée par la HEM, HEAD, HETS, en collaboration avec l’UNIL et l’UNIGE s’est déroulée à l’Institut Suisse de Rome. Cet enseignement a eu pour but d’initier les étudiant-e-x-s des différentes écoles partenaires à la recherche créative. Nous proposons de documenter, à l’image du film Comizi d’amore de Pasolini, le lien entre les corps, leurs sexualités, leurs genres, leurs origines et leurs pratiques spatiales dans la ville de Rome.

Les étudiant-e-s ont travaillé par groupe et de manière interdisciplinaire. Chaque groupe a choisi un des 4 axes thématique proposé par l’équipe enseignante et mené en collaboration avec une association locale. Les 4 axes étaient les suivants : Axe 1. La place des corps dans l’espace public contemporain / Axe 2. Vers une géographie urbaine non-hétérosexuelle / Axe 3. L’espace domestique des «nouvelles» familles / Axe 4. Les espaces-refuge dans la ville. La semaine a été ponctuée de temps d’apports théoriques, de partages d’expériences associatives, de visite de terrain, et de travail en groupe. A la fin de la semaine, les groupe d’étudiant-e-s ont présenté leurs prototypes de recherche-créations.

Ce travail d’enquête a été réalisé entre étudiant-e-x-s suisses et italiens au moyen de sons, d’images statiques ou mobiles, de récits et discours divers, restitués sous forme de croquis, bande dessinée, photographies, films, montages sonores, podcast, textes…

Un séminaire propédeutique d’un jour, avant le séjour à Rome, a permis aux participant-e-x-s 1) de prendre connaissance du film de Pasolini, de le discuter collectivement et de se confronter à des lectures critiques contemporaines ; 2) de se familiariser avec certaines méthodes créatives en sciences sociales (films, sons, dessins…) ; 3) de se familiariser avec les approches interdisciplinaires et collaboratives 4) d’être initiés aux principes de la médiation culturelle et de la scénographie muséale.

Porté par CITÉ, HEPIA, HEAD, et HETS

3e édition du CAS Projets urbains et pouvoir d'agir

Croissance des inégalités sociales et/ou spatiales, cohésion territoriale, participation de la population dans les projets urbains... Des termes qu’on entend souvent, mais concrètement, comment faire la ville, ensemble, avec la population ? A chaque édition, des cas d'études sont menés en étroite collaboration avec les acteurs de terrains. en savoir plus

Quartier de l’étang (ville de Vernier)

Dès 2021, Vernier va inaugurer un nouvel ensemble d’immeubles qui viendra s’ajouter aux quartiers déjà existants : le nouveau quartier de l’Étang. Celui-ci va progressivement accueillir environ 2’500 nouveaux habitants (entre juillet 2021 et février 2022), 2’500 emplois, un nouveau groupe scolaire, une nouvelle crèche, des espaces socioculturels, des salles de sport ainsi que d’autres surfaces favorisant divers usages. Ce quartier présentera des typologies de propriétés mixtes (propriétaires, logements sociaux et subventionnés). La composition de ces logements n’est pas encore connue, mais devrait sans doute refléter la composition genevoise du point de vue de la diversité. Or, comment favoriser une bonne qualité de vie ainsi que e le bon vivre ensemble dans ce nouveau quartier verniolans crée ex-novo ? Comment éviter que ce nouveau quartier ne devienne qu’un « quartier-dortoir » sans identité, juste une périphérie de Genève ? Comme y favoriser de la dynamique et des liens sociaux de voisinage et de quartier ? Comment concilier les intérêts des commerçants avec ceux des habitants, ou encore ceux des associations ?

Quartiers Tulipiers-Allières-Gare des Eaux-Vives (ville de Genève)

Le développement du quartier de la Gare prévoit l’arrivée de nouvelles infrastructures ce qui va forcément changer la dynamique et la vie des habitants. Il nous semble important de citer le rôle de la Nouvelle Comédie de Genève, inaugurée en 2021, qui se profile comme un acteur culturel incontournable dans la construction de la cohésion sociale de ce territoire en mutation. Avec une mission de service public, ce théâtre veut investir dans « le vivre ensemble » en développant des activités ouvertes au grand public en parallèle à leur programmation artistique. La Nouvelle Comédie veut devenir «un lieu de vie» supplémentaire pour la Cité, avec une attention particulière au quartier des Eaux-Vives qui l’héberge. Des collaborations sont déjà en cours avec les services de la Ville (SEJ et SOC) pour créer des passerelles entre les différentes populations du quartier (jeunes, familles, aînés) et le théâtre.

Evènement HES « frontières et urbanités »

L’événement HES propose colloques, concerts, promenades virtuelles, conférences et expositions autour d’un thème commun: Frontières et urbanité. Programme

Evènement HES « frontières et urbanités »

Porté par CITÉ, HEPIA, HEG, HEAD, HEM, HEdS, et HETS

L’événement HES propose colloques, concerts, promenades virtuelles, conférences et expositions autour d’un thème commun: Frontières et urbanité.

Programme

Voir Aussi

page actuellement en chantier, merci de revenir plus tard.

Porté par CITÉ

Les Rendez-vous de l'urbanisme 2023

17-19 Octobre 2023 (Pavillon Sicli, Genève) 

Pour cette 9ème édition, le département du territoire du Canton de Genève et ses partenaires, dont fait partie CITÉ, ont invité une fois de plus les acteurs·rices de la fabrique urbaine et le public Genevois à discuter de l’urbanisme d’aujourd’hui et de demain. Les rendez-vous de l'urbanisme (anciennement La Quinzaine de l'urbanisme) renouvelle leur format et propose trois journées incontournables de découvertes, de débats et de rencontres sur le thème fondamental de la ressource. Une mise à jour essentielle pour les professionnel·l·es concerné·es par ces problématiques.

Les évènements HESGE qu'il ne fallait pas manquer :

Faire Quartier : Un parcours dans le quartier de Pont-Rouge pour découvrir les nouveaux métiers de l'urbanisme  - 17 octobre, 14h30-16h00 (HETS)

Regard Croisé : Table ronde et intervention inaugurale de Philippe Simay sur le réemploi comme première ressource (HEPIA)

Chanter la ville : Amsterdam, Hollywood, Paris mais aussi Vesoul, Alger et Genève - un karaoké en l'honneur des chansons urbaines tirées de l'ouvrage « Villes enchantées » (Editions Georg, 2022) - 18 octobre 18h30 - 20h30 (HEAD)

★ On se donne rendez-vous en octobre 2024 ★

Porté par CITÉ

L’interdisciplinarité dans les projets de recherches et leur valorisation avec et auprès des partenaires.

Cette journée d'étude est consacrée à l’interdisciplinarité ainsi qu'à la valorisation des cinq projets sélectionnés pour l'appel à projets Territoire en Recherche 2020-2023. Cet évènement est organisé par le Centre Interdisciplinaire pour la transition des villes et des territoires de la HES-SO Genève (CITÉ) en partenariat avec le Département du territoire de la République et Canton de Genève et le 3DD espace de concertation.

Voir toutes les vidéos de présentations des projets de recherche

https://www.youtube.com/watch?v=yXGSwoZG5vM
Vidéo de présentation du projet Grand Geneva Futura Park, réalisation Mathieu Epiney